Hermione: De retour des Etats-Unis, la réplique du trois-mâts de La Fayette attendue à Brest ce lundi

EVENEMENT Le majestueux navire accostera ce lundi vers 15h et y restera jusqu'au 17 août...  

J.U. avec AFP

— 

L'Hermione à New-York, le 4 juillet 201 (AP Photo/Craig Ruttle)/NYCR109/826157013161/1507042042
L'Hermione à New-York, le 4 juillet 201 (AP Photo/Craig Ruttle)/NYCR109/826157013161/1507042042 — Craig Ruttle/AP/SIPA

Près de quatre mois après son départ des côtes françaises, L’Hermione, réplique exacte du trois-mâts de La Fayette, est attendue vers 15h à Brest de son périple américain.

Le majestueux navire doit apparaître dans la rade de Brest en début d’après-midi avant d’accoster au coeur du port finistérien. Il y restera jusqu’au 17 août, une semaine au cours de laquelle sera fêtée la fin de sa première aventure transatlantique. Au terme de cette escale, le trois-mâts prendra la direction de Bordeaux, avant de regagner son port d’attache, Rochefort, en Charente-Maritime.

L’Hermione de retour d’Amérique : Tout savoir sur son escale Bordelaise, au mois d’août

Un « coup de tabac »

Après les célébrations qui se sont succédé sur la côté Est de l’Amérique du Nord du début du mois de juin à la mi-juillet, l’équipage a vécu, ce qui n’était pas prévu, un retour un peu mouvementé, avec une reconstitution, grandeur nature, d’un « coup de tabac » tel qu’on pouvait le vivre sur ces navires il y a un peu plus de deux siècles.

Au départ de Saint-Pierre et Miquelon, dernière escale avant Brest, une dépression était annoncée. Elle était même espérée par l’équipage « afin de propulser la frégate vers les côtes françaises », souligne le journal de bord mis en ligne par l’organisation. Mais la dépression tourne à l’ouragan avec des vents prévus de 70 noeuds (130 km/h) et des rafales entre 110 et 120 noeuds. Sur le pont, c’est le « branle-bas de combat », poursuit le journal de bord.

Heureusement, un nouveau bulletin météo requalifie l’ouragan en tempête et gros coup de vent. L’équipage affronte toutefois une houle de « 7 mètres établis au plus fort », le bateau atteignant une vitesse record de 13,3 noeuds, soit plus de 24 km/h pour ce bateau de plus de 1.200 tonnes.

Fête nationale américaine

Copie conforme du trois-mâts à bord duquel le marquis de La Fayette était allé en 1780 apporter le soutien de la France aux insurgés américains contre l’Angleterre, L’Hermione, symbole de l’amitié franco-américaine, avait quitté l’île d’Aix le 18 avril dernier, en présence du président François Hollande.

VIDEO. Les images impressionnantes de l’arrivée de L’Hermione à New York

Destination : les États-Unis et en particulier New-York, où l’élégante frégate était l’invitée d’honneur de la parade nautique organisée à l’occasion de la fête nationale américaine, célébrant l’indépendance du pays le 4 juillet 1776. Pendant les trois jours de festivités, des milliers de personnes ont pu visiter le bateau amarré au pied des gratte-ciel au sud de Manhattan.

Au total, l’aventure aura été rythmée par 18 escales. Et 177 personnes y auront participé, 17 marins professionnels et 160 matelots volontaires, embarquant par rotations lors des escales.