Bretagne: Elle élevait des centaines de rats dans la cour de son immeuble

FAITS DIVERS Les animaux ont dû être évacués à la demande du bailleur…

Camille Allain

— 

Illustration d'un rat en ville.
Illustration d'un rat en ville. — M.LIBERT/20 MINUTES

Les services sanitaires ont dû intervenir dans une cour d’immeuble à Fougères (Ille-et-Vilaine) où une colonie de plus de plusieurs centaines de rats avait élu domicile depuis quelques années, rapporte Ouest-France dans son Edition du Soir. Il faut dire que les animaux étaient loin d’être persécutés. Une habitante de l’immeuble s’était prise d’affection pour les rongeurs, qu’elle nourrissait et soignait au quotidien.

Presque apprivoisés, ils sont même venus à la rencontre de la société de dératisation chargée de les évacuer. « Ils venaient vers nous comme des poules dans une basse-cour », a expliqué le responsable de l’entreprise à Ouest-France. Il aura fallu quatre interventions pour se débarrasser de la grande famille de rongeurs.

« Radiateur et raccourci »

Selon les voisins, la dame, qui n’a plus accès à la cour, appelait chacun des rats par un petit nom. France Bleu Armorique cite en pagaille « rabatteur, radiateur, raccourci, rabougri, rafistolé, rapporteur ou ras-le-bol ». Elle aurait également traité les salariés de la société de dératisation « d’assassins ».