Bretagne: Quatre à sept ans de prison pour les garagistes dealers de coke

JUSTICE Trois hommes étaient jugés pour trafic à Fougères...

Camille Allain

— 

La cité judiciaire à Rennes.
La cité judiciaire à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Les garagistes ne roulaient pas des mécaniques jeudi. Trois hommes originaires de Fougères et Saint-Malo étaient jugés devant le tribunal correctionnel de Rennes pour trafic de stupéfiants. Les trois prévenus, gros consommateurs de cocaïne, avaient été interpellés en compagnie de neuf autres personnes au mois de juin. Après des mois d’enquête, les gendarmes avaient fait de ce trafic leur priorité. Ils évoquaient alors des transactions « d’une valeur de plusieurs millions d’euros ».

« Je ne regardais pas »

Trois d’entre eux étaient jugés jeudi et ont écopé de lourdes sanctions. Brice, 27 ans et le plus impliqué dans le trafic, a écopé de sept ans de prison. « Je faisais juste la nourrice. Je ne faisais que récupérer un sac avec la drogue. Je ne regardais pas ce qu’il y avait dedans », s’est-il défendu face au tribunal. En vain. Les conversations téléphoniques enregistrées l’accablent. Camille, le patron du garage, a lui écopé de six ans de prison. Ludovic, gros consommateur venu de Saint-Malo a été condamné à quatre ans.

Déjà condamné pour viols

Mais les gros poissons que traquaient les gendarmes n’ont pas été jugés. Le fournisseur parisien, qui venait déguisé aux rendez-vous, court toujours. Et le principal dealer de Fougères ne sera jugé qu’en septembre. Condamné à plusieurs reprises, l’homme est un habitué des tribunaux. Il avait écopé de 19 ans de prison pour viols.