20 Minutes : Actualités et infos en direct
GASTRONOMIERennes: Des patrons de restos réunis pour promouvoir la «bistrologie»

Rennes: Des patrons de restos réunis pour promouvoir la «bistrologie»

GASTRONOMIEDes ateliers grand public sont organisés pour manger de la bonne bouffe et boire du vin naturel...
Les membres des Ateliers du Bistrot, association de bistrologie créée à Rennes
Les membres des Ateliers du Bistrot, association de bistrologie créée à Rennes - Romain Joly
Camille Allain

Camille Allain

Journaliste culinaire, Olivier Marie le reconnaît. Il a dû quitter Rennes pour réaliser que la capitale bretonne avait un goût prononcé pour la bonne bouffe et les vins naturels. « Nous ne sommes pas une région vinicole, donc ici les gens sont curieux de découvrir des choses nouvelles. On me l’a souvent fait remarquer », explique-t-il.

« La bistrologie s'affirme à Rennes. Les Ateliers du Bistrot sont dans Goûts d'Ouest ! http://t.co/3TYxFcEaZh — Goutsdouest (@goutsdouest) 29 Juin 2015 »

Ami de nombreux patrons de cafés et restaurants, le journaliste lance alors l’idée de valoriser ce goût du manger local et du boire sain. Quatorze professionnels de la restauration le suivent. Cavistes, patrons de restaurants, de cafés, de sandwicheries et cuisiniers ambulants se réunissent pour créer « Les Ateliers du bistrot », une association de « bistrologie ».

Objectif : inviter la population à rencontrer les producteurs, les éleveurs, les maraîchers ou les vignerons. « L’idée c’est de proposer à boire et à manger, des choses simples mais saines. Et surtout de faire participer les gens, d’inciter à la curiosité.»

Une mise en bouteille comme il y a 20 ans

Des visites du marché sont envisagées, ainsi que des cours de cuisine mêlant les différents chefs ou encore des dégustations de vins. Mardi, le premier atelier aura lieu à l’Arsouille, petit restaurant spécialisé dans la cuisine du marché tenu par Chris Gaucher, et mettra à l’honneur un vigneron de Bourgogne.

« Nous procéderons à la mise en bouteille du vin, comme ça se faisait dans les bistrots parisiens il y a 20 ans », explique Chris Gaucher. « On veut aussi montrer que le vin nature est accessible, que ce n’est pas juste un truc bobo », poursuit Christophe Ligeron, du restaurant Un midi dans les vignes, également membre de l'association.

Au resto, comme chez soi

Les Ateliers du bistrot espèrent ainsi inviter la population à découvrir des produits frais ou des recettes d’antan à travers des ateliers festifs. « Quand on va au resto, c’est avant tout pour se sentir chez soi. Nous, on aime les endroits où l’on peut bien manger, parler fort et être soi-même », conclut Chris Gaucher.

Sujets liés