Bretagne: La surveillance des grandes surfaces renforcée après les actions des agriculteurs

SOCIETE Les forces de police et de gendarmerie sont mobilisées pour éviter les débordements…

Jérôme Gicquel

— 

Des agriculteurs avaient déposé du fumier et des pneus devant l'Hyper U de Châteaugiron le 11 juin 2015.
Des agriculteurs avaient déposé du fumier et des pneus devant l'Hyper U de Châteaugiron le 11 juin 2015. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Après deux nuits de dégradations contre des enseignes de la grande distribution, l’Etat a adressé un message de fermeté aux agriculteurs bretons. « Nous pouvons comprendre le cri de colère du monde agricole mais nous ne pouvons accepter la casse et la destruction », a réagi ce mardi après-midi Patrick Strzoda, préfet de la région Bretagne. Rien qu’en Ille-et-Vilaine, 32 magasins ont été visés ces deux dernières nuits par des dégradations en tout genre (dépôt de pneus et de fumiers, destruction de caddies, dégradation de véhicules de location…).

« Il ne peut pas y avoir d’impunité et il y aura des suites judiciaires à ces dégradations », a assuré le préfet. En Bretagne, cinq personnes ont déjà été interpellées suite aux événements de ces deux derniers jours, trois personnes ayant notamment tenté d’incendier un camion frigorifique près de Landivisiau dans le Finistère.

La FDSEA 35 en appelle au calme

Face aux risques de débordements, le préfet a par ailleurs annoncé que les patrouilles de police et de gendarmerie venaient d’être renforcées aux abords des grandes surfaces. « Cela se traduit par une surveillance dynamique des cibles potentielles », a-t-il indiqué.

Dans le courant de l’après-midi, la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) en Ille-et-Vilaine avait lancé un appel au calme aux agriculteurs. « Ils craignent comme nous des débordements de la part d’éléments isolés », a expliqué Patrick Strzoda, rappelant que « l’Etat se mobilise pour trouver des solutions de fond aux problèmes que traversent actuellement certaines filières agricoles ».