Bretagne: Les garagistes dealers restent en détention

JUSTICE Ils ont été interpellés la semaine dernière dans la région de Fougères...

Camille Allain

— 

Illustration d'une saisie de résine de cannabis par la police de Rennes en 2015.
Illustration d'une saisie de résine de cannabis par la police de Rennes en 2015. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Quatre des douze personnes interpellées mercredi dernier dans la région de Fougères (Ille-et-Vilaine) et soupçonnées d'alimenter un important trafic de stupéfiants depuis un garage automobile, devaient être jugées en comparution immédiate lundi. Toutes ont demandé un renvoi, afin de préparer leur défense. Les trois premiers seront de nouveau jugés le 9 juillet, et le dernier le 25 septembre. En attendant, ils devront rester en prison.

Des armes et de la drogue

Révélé vendredi par les gendarmes, le coup de filet est l'un des plus importants dans la région. Dans le garage automobile, qui servait de vitrine, les enquêteurs ont retrouvé de l'héroïne, de la cocaïne et du cannabis, ainsi que des armes. Douze personnes suspectées d'être impliquées dans ce trafic ont été interpellées.