Bretagne: Interdiction de pêche après la prolifération d'une toxine

ENVIRONNEMENT Le réchauffement des eaux provoque l'apparition de petites algues...

Camille Allain

— 

Illustration d'une famille pêchant dans la baie du mont Saint-Michel.
Illustration d'une famille pêchant dans la baie du mont Saint-Michel. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Après le bassin d’Arcachon et ses célèbres huîtres, voilà que le littoral breton est également frappé par une toxine qui rend les coquillages impropres à la consommation. Dans le Morbihan, plusieurs zones, dont la presqu’île de Quiberon, sont frappées par une interdiction de pêche à pied.

La petite algue mangée par les coquillages

« Les analyses ont révélé un taux de toxines amnésiantes supérieur au seuil de sécurité réglementaire », explique la préfecture du Morbihan. Ces toxines sont en réalité des petites algues qui sont ingérées par les coquillages. Elles apparaissent généralement au moment du réchauffement de l’eau au printemps ou à l’été. Pour toute information supplémentaire, vous pouvez contacter les services de la direction départementale des territoires et de la mer au 02 97 68 12 83.

La carte présentant les zones interdites de pêche. - DDTM Morbihan