VIDEO. Outreau: «Moi et mon père on est innocents», lance Daniel Legrand avant le délibéré

JUSTICE L'acte 3 de l'affaire d'Outreau prendra fin ce vendredi devant la cour d'assises des mineurs d'Ille-et-Vilaine...

Camille Allain

— 

Daniel Legrand à son arrivée au tribunal le 5 juin 2015 à Rennes
Daniel Legrand à son arrivée au tribunal le 5 juin 2015 à Rennes — DAMIEN MEYER AFP

« Moi et mon père on est innocents. Je le dis avec force, courage et sérénité ». Invité à s’exprimer par le président de la cour d’assises des mineurs d’Ille-et-Vilaine ce vendredi, Daniel Legrand aura été très bref dans sa déclaration. Après trois semaines d’audience, l’acte 3 du procès d’Outreau touche à sa fin. La cour s’est retirée pour délibérer vers 9h15 et sa décision est attendue dans la journée.

Jeudi, la journée a été marquée par le réquisitoire très incisif de l’avocat général, convaincu de l’innocence du prévenu et qui a exhorté les jurés à acquitter le jeune homme, déjà acquitté en 2005 mais jugé pour des faits commis lorsqu’il était mineur. Un réquisitoire si ferme que la défense de Daniel Legrand a refusé de plaider jeudi.

Procès Outreau: un climat tendu

Comme il l’a fait à plusieurs reprises, Daniel Legrand a donc clamé son innocence, mais aussi celle de son père. Comme son fils, l’aîné des Legrand a passé deux ans et demi en prison avant d’être acquitté en 2004. Il est décédé en 2012 à l’âge de 59 ans des suites d’une maladie. « Cet acquittement, c’est aussi celui de ton père », avait d’ailleurs lancé Me Hubert Delarue devant la cour jeudi.