Rennes: Des Bretonnes bien coiffées pour l’été

EXPOSITION L’artiste Charles Fréger présente une série de portraits au musée de Bretagne…

Jérôme Gicquel

— 

Une coiffe Jobeline du pays de Pontivy datant des années 1910-1920.
Une coiffe Jobeline du pays de Pontivy datant des années 1910-1920. — Charles Fréger

Non le costume traditionnel breton n’est pas ringard. Il est même particulièrement stylé comme l’atteste la série « Bretonnes » de Charles Fréger, réalisée entre 2011 et 2014 et présentée à partir de ce jeudi au musée de Bretagne des Champs Libres à Rennes.

A travers le portrait de 61 jeunes femmes appartenant à différents cercles celtiques, le photographe explore la richesse et la diversité des coiffes bretonnes, élément central de la culture vestimentaire traditionnelle de la région.

Ensemble quotidien avec une coiffe de Plaintel datant des années 1850-1870. - Charles Fréger

 

« Pour ces demoiselles, ces tenues n’ont rien d’un déguisement. Elles les portent pour aller danser dans leurs cercles celtiques », souligne Charles Fréger, qui s’intéresse aux tenues et aux uniformes un peu partout dans le monde.

Quatre expositions présentées en même temps dans la région

Dans son travail, Charles Fréger expose ces jeunes bretonnes au premier plan, devant une grande toile de soie. A l’arrière plan, des paysages et d’autres femmes en mouvement portant elles aussi la coiffe donnent une impression très esthétique à l’ensemble. « On est proche de l’imagerie des cartes postales qui nourrit les cercles celtiques », souligne l’artiste.

Les Rennais ne seront pas les seuls à pouvoir profiter des photos de Charles Fréger. Pendant tout l’été, son travail sera également exposé au centre d’art et de recherche GwinZegal à Guingamp, au musée bigouden de Pont-L’abbé ainsi qu’au musée d’art et d’histoire de Saint-Brieuc.