Rennes: Un an de prison ferme pour un patron «serial pollueur»

JUSTICE Cet ancien entrepreneur avait entreposé des déchets d’amiante dans plusieurs sites clandestins dans l’Ouest…

J.G. avec AFP

— 

Illustration de la Cité judiciaire, à Rennes.
Illustration de la Cité judiciaire, à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un an de prison ferme. C’est la peine à laquelle a été condamné ce mardi un ancien entrepreneur qui avait déposé entre 2004 et 2008 des déchets d’amiante dans près d’une dizaine de sites sauvages dans le Grand Ouest.

Jugé le 30 avril devant le tribunal de grande instance de Rennes, Daniel Couet,  ancien patron de la société de désamiantage et de démolition CDEC à Bain-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine, devra également verser 3.000 euros de dommages et intérêts à sept anciens salariés, ainsi que 2.000 euros d'amende à six d'entre eux pour « mise en danger de la vie d'autrui ».

Des associations de défense de la nature indemnisées

« C'est une peine relativement exemplaire », s'est félicité ce mardi lors de l’annonce du délibéré Farouk Benouniche, qui défendait les anciens salariés. « La justice a estimé qu'il convient de sanctionner de manière sévère ce type de comportement, d'autant que ce genre de méfait a tendance à se multiplier », a-t-il souligné.

Lors de l'audience le 30 avril, le parquet avait réclamé deux ans de prison à l'encontre de cet entrepreneur qualifié de « serial pollueur » par l'avocat des anciens salariés. Il a déjà purgé quatre mois de détention provisoire. Quatre associations, comme France nature environnement et Bretagne vivante, ont par ailleurs obtenu des dommages et intérêts de 1.000 euros chacune.