Bretagne: Les éleveurs en colère évacués par la force à Gaël

JUSTICE Ils bloquaient depuis 48 heures un site logistique de Géant Casino pour protester contre le prix d’achat de la viande…

J.G. avec AFP

— 

Des agriculteurs et éleveurs en colère bloquant une plate-forme d'approvisionnement de Leclerc à Landerneau en 2008.
Des agriculteurs et éleveurs en colère bloquant une plate-forme d'approvisionnement de Leclerc à Landerneau en 2008. — Fred Tanneau AFP

Le blocage de la plateforme logistique Géant Casino de Gaël en Ille-et-Vilaine a pris fin ce vendredi matin avec l’évacuation par la force d’une trentaine d’éleveurs en colère. Ces derniers contrôlaient depuis 48 heures tous les camions qui venaient livrer la plateforme afin de protester contre les prix d’achat de la viande pratiqués par la grande distribution.

« On vient d'être expulsés. On est parqués comme des animaux au milieu d'un rond-point. L'Etat plie devant la grande distribution », a déclaré Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne. Simultanément, d'autres éleveurs bloquent également depuis deux jours une centrale d'achat Scarmor (groupe Leclerc) à Landerneau (Finistère), où leur action se poursuivait vendredi en milieu de matinée.

Une augmentation des cours réclamée d'urgence

Sur les deux sites, les manifestants ont découvert « une dizaine de palettes de viande porcine sans étiquetage clair de l'origine, un camion entier de lait produit en Belgique, des produits laitiers danois, hollandais », a indiqué la FRSEA Bretagne jeudi soir dans un communiqué.

Les éleveurs réclament une augmentation des cours « le plus vite possible pour combler les 60 centimes par kilo de carcasse en viande bovine et les 20 centimes par kilo de carcasse en viande porcine qu'il manque », selon le communiqué.