Stade Rennais: Jean II Makoun dans le flou le plus total

Football L'ancien international camerounais va quitter le SRFC, mais ne sait toujours pas pour quelle destination...

Jeremy Goujon

— 

Jean II Makoun face au buteur lyonnais Alexandre Lacazette, en août 2014.
Jean II Makoun face au buteur lyonnais Alexandre Lacazette, en août 2014. — P. Minier / Ouest Médias / Sipa

Costil, Ntep, Toivonen… Alors que les interrogations se font nombreuses quant à l’avenir de certains joueurs du Stade Rennais, il en est un dont le départ s’avère inéluctable.

En fin de contrat à l’issue du présent exercice, Jean II Makoun ne portera effectivement plus le maillot rouge et noir. Le milieu de terrain franco-camerounais a de toute façon pris le pli, lui qui n’a été aligné qu’à une seule reprise cette saison par Philippe Montanier. C’était lors de la… première journée de Ligue 1 à Lyon (2-0), le 10 août 2014.

L’un des plus hauts salaires du club breton…

D’emblée écarté par l’entraîneur normand, Makoun (31 ans) aura donc passé une année, ou presque, à s’entraîner (il est quand même apparu avec l’équipe réserve en CFA 2), en dépit d’émoluments figurant parmi les plus élevés de l’effectif. Un sujet sensible sur lequel son agent ne souhaite pas s’étendre. « Je ne parle jamais de salaire avec les journalistes, lance ainsi Hervé Marchal. Demandez à Jean II ou au SRFC, mais moi, ce n’est pas mon problème. »

Plusieurs pistes de transfert n’ont pas abouti

Le conseiller du joueur, dont il souligne le caractère professionnel (« Il n’a jamais rien dit malgré les choix du coach »), ne dispose « pour l’instant d’aucune proposition ». Elles n’ont pourtant pas manqué au cours des derniers mois : Emirats arabes unis, Premier League anglaise, Arabie saoudite, MLS américaine… Annoncé un peu partout, Jean II Makoun n’aura jamais réussi à trouver une porte de sortie. Et ce, « pour de multiples raisons personnelles », avance Marchal.

Les deux hommes doivent se voir « prochainement », afin d’éclaircir une situation des plus nébuleuses. « Le plus important, déjà, c’est de trouver un club. On sait ce qu’il veut et ce dont il a besoin. » Il est en tout cas loin le temps où l’ex-Lion indomptable matait le Real Madrid…