Rennes: Il avait agressé son codétenu avec une cuiller taillée en pointe

JUSTICE L'agresseur a vu son séjour en prison prolongé de trois mois...

Olivier Aballain

— 

Gardien à la prison de Vézin-le-Coquet, près de Rennes
Gardien à la prison de Vézin-le-Coquet, près de Rennes — Fred Tanneau

Dans le monde impitoyable de la prison, tout ustensile peut devenir une arme. La preuve avec cette condamnation, mercredi, d’un détenu de la prison de Vézin-le-Coquet, coupable d’avoir blessé l’un de ses codétenus avec une cuiller.

Des coups des deux côtés

Mais il ne s’agissait pas d’une simple cuiller, rapporte Ouest-France: le détenu l’avait au préalable taillée en pointe. Et il s’est servi de cet ustensile détourné, le 2 avril, pour régler un différend en frappant son opposant deux fois à l’épaule. L’altercation, qui montre des échanges de coups des deux côtés, a été filmée par les caméras de vidéosurveillance.

A l’audience de mercredi, l’avocate du prévenu a expliqué l’agression en estimant que son client était en réalité « plutôt un souffre-douleur » au sein du centre de détention de Vézin. Malheureusement pour lui, sa réaction lui vaudra 3 mois de prison ferme supplémentaires, alors qu’il devait sortir le 29 mai.