Rennes: Le projet de conservatoire revu à la baisse pour réduire la facture

POLITIQUE Un bâtiment plus petit sera construit dans le quartier du Blosne d’ici 2020...

Camille Allain

— 

Le conservatoire sera divisé entre ses locaux historiques de la rue Hoche et un nouveau bâtiment à venir au Blosne.
Le conservatoire sera divisé entre ses locaux historiques de la rue Hoche et un nouveau bâtiment à venir au Blosne. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

«Le projet voté en 2013 était ambitieux. Il a dû être revu en raison de la nouvelle donne budgétaire». Adjoint à la culture, Benoit Careil sait que le projet de nouveau conservatoire présenté ce lundi soir en conseil municipal n’est pas parfait. «Nous voulions regrouper tous les enseignements sur un même site, mais ce n’était pas possible», avoue l’élu écologiste.

Le premier projet prévoyait en effet la construction d’un imposant bâtiment au Blosne, permettant le déménagement complet du conservatoire et de ses 1.1000 élèves et incluant même une salle de répétition pour l’orchestre de Bretagne. Coût de l’opération: 40 millions d’euros. Face à la baisse annoncée des dotations de l’Etat, la ville de Rennes a décidé de diviser la facture par deux. Et donc de laisser au placard certaines ambitions.

La batterie pas adaptée au préfabriqué

Il y aura bien un nouveau bâtiment au Blosne, mais il n’accueillera que les musiques actuelles et la musique traditionnelle ainsi que les pratiques collectives, la danse et le théâtre. Mal isolé et trop étroit, le conservatoire de la rue Hoche gardera l’enseignement des instruments acoustiques. «Les musiques actuelles avaient besoin d’un équipement spécifique. Les préfabriqués, ce n’est pas vraiment adapté quand on joue de la batterie par exemple», poursuit l’élu.

Le conservatoire sera donc divisé en deux entre la rue Hoche et le nouveau bâtiment au Blosne, plus petit que ce qui avait été imaginé en 2013. Un coût de rabot qui a permis de diminuer de moitié le coût évalué du projet, qui plafonne maintenant à 19,8 millions d’euros. Le nouvel équipement accueillera tout de même un auditorium de 300 places afin de permettre aux élèves et enseignants du conservatoire de montrer leurs productions. La livraison du nouveau bâtiment, qui sera ouvert aux habitants du quartier, est prévue pour 2020.

L'opposition juge le projet «décevant»

Lors de la présentation du projet en conseil municipal, certains élus d'opposition ont taclé un projet «décevant». «Vous vouliez faire venir la culture au Blosne mais vous ne faites les choses qu'à moitié et les habitants risquent d'être bien déçus», tacle Benoit Caron, membre du groupe d'opposition Alternance 2020. «Nous ne voulons pas amener la culture au Blosne car ça ne se décrète pas. Nous voulons la faire émerger», répond calmement Benoit Careil.