Bretagne: Un appel à témoins lancé après l’agression d’une joggeuse à Trélivan

FAITS DIVERS Les faits s’étaient déroulés le 18 avril dans un bois situé près d’un plan d’eau…

Jérôme Gicquel

— 

Les faits s'étaient déroulés le 18 avril en fin de journée sur la commune de Trélivan.
Les faits s'étaient déroulés le 18 avril en fin de journée sur la commune de Trélivan. — Google Maps

La gendarmerie vient de lancer un appel à témoins suite à l’agression d’une jeune femme de 22 ans le 18 avril vers 19h dans un bois près d’un plan d’eau à Trélivan dans les Côtes d’Armor. Alors qu’elle faisait son jogging, la victime avait été agressée par un homme «de façon violente avec une connotation sexuelle», précise le parquet de Saint-Malo en charge de l’enquête. «Les résultats des analyses génétiques demandées en urgence n’ont pas permis à ce jour d’identifier l’auteur des faits», ajoute le parquet. 

Tout témoin susceptible d’avoir aperçu dans le bois ou à proximité un individu masculin au comportement suspect au cours de cette journée ou des jours précédents est invité à prendre contact avec la gendarmerue via un numéro vert (0 800 007 822) ou par mail à l’adresse info-evenement22.ggd-st-brieuc@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

Aucun lien avec un viol commis le 25 avril près de Dinan

Le procureur de la République de Saint-Malo, Alexandre de Bosschère indique par ailleurs dans un communiqué qu’aucun lien ne peut être établi entre cette agression et un viol commis une semaine plus tard à Trébédan près de Dinan. Le 25 avril, une femme de 25 ans avait été agressée et violée sous la menace d’un couteau par un homme alors qu’elle rentrait d’une soirée chez des amis. Emmenée dans un bois par son agresseur, elle avait réussi à s'enfuir avant de se réfugier chez un couple de retraités.

«En l’état des investigations, ni le mode opératoire, ni les descriptions physiques fournies par les victimes, ni les résultats des analyses génétiques ne permettent d’établir un lien entre ces deux affaires», souligne le procureur de Saint-Malo. La brigade de recherches de Dinan poursuit ses enquêtes pour tenter de retrouver les agresseurs de ces deux jeunes femmes.