Brest: 43 CRS tombent malades en marge de la visite de François Hollande

POLITIQUE Les agents souhaitaient dénoncer leurs conditions de travail depuis les attentats de janvier...

Camille Allain

— 

Des CRS en marge d'une manifestation contre les violences policières à Rennes en décembre.
Des CRS en marge d'une manifestation contre les violences policières à Rennes en décembre. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

En visite en Bretagne jeudi, le président de la République a provoqué une curieuse épidémie dans les rangs des CRS de Saint-Brieuc. D'après Ouest-France 43 membres de la compagnie briochine numéro 13 se sont déclarés malades en marge de la venue du chef de l'Etat à Brest.

D'autres épidémies en France

Cette action visait à dénoncer les conditions d'exercice des CRS, très mobilisées depuis les attentats du 7 janvier pour protéger les lieux sensibles. Des actions similaires ont déjà eu lieu ailleurs en France, notamment à Toulouse début avril.

François Hollande se déplaçait jeudi à Brest pour inaugurer le nouveau campus des métiers à Guipavas, ouvert en septembre dernier.