Rennes: La production interrompue par une grève à PSA La Janais

INDUSTRIE Les lignes de montage ont été perturbées ce jeudi en amont de la manifestation nationale contre l'austérité...

Camille Allain
— 
Les lignes de montage ont été perturbées ce jeudi à l'usine PSA de la Janais.
Les lignes de montage ont été perturbées ce jeudi à l'usine PSA de la Janais. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

L'usine PSA La Janais tourne au ralenti ce jeudi matin. Alors que la production avait débuté normalement, une grosse centaine de salariés a débrayé ce jeudi matin à l'appel de la CGT. La section syndicale de l'usine voulait ainsi montrer son soutien à la journée de manifestation contre l'austérité programmée partout en France ce jeudi.

A partir de 7h50, les lignes de montage ont été perturbées par le débrayage de 105 opérateurs. Selon le syndicat, la production aurait été entièrement stoppée pendant deux heures. De son côté, la direction assure que «la production n'a pas été arrêtée mais tourne à vitesse réduite». La grève a pris fin à 13h, quand les équipes de production ont été relevées. 

Stop aux suppressions de postes

Les délégués de la CGT ont été reçus par les responsables des ressources humaines. «On demande une amélioration des conditions de travail. On subit régulièrement des suppressions de postes sur les lignes. On a de plus en plus de pression, il faut toujours anticiper l'arrivée du prochain véhicule sans qu'on ait le temps de respirer. Ça ne peut plus durer», explique Mickaël Gallais, élu CGT à la Janais.

Le syndicat espérait aussi obtenir des engagements sur l'arrêt des suppressions d'emplois à la Janais. L'usine a perdu plus de la moitié de ses salariés en six ans et emploie un peu plus de 4.000 personnes aujourd'hui. Seule la promesse de l'arrivée d'un nouveau véhicule en 2017 laisse espérer des jours meilleurs.