Stade Rennais: Hosiner déjà «stronger», Montanier privé d'Europe

Football L'attaquant autrichien a effectué son retour à la Piverdière, tandis que l'entraîneur du SRFC rafle une place d'honneur...

Jeremy Goujon

— 

L'attaquant autrichien Philipp Hosiner était de retour à Rennes, jeudi.
L'attaquant autrichien Philipp Hosiner était de retour à Rennes, jeudi. — P. Minier / Ouest Médias / Sipa

Avant son déplacement à Lorient, samedi soir (20 h), petit tour d’horizon de l’actualité du Stade Rennais, marquée notamment par la réapparition de Philipp Hosiner au centre d’entraînement.

«Pour aller plus haut, aller plus haut...»

13e de Ligue 1 en 2013, 12e en 2014, le SRFC est actuellement 11e au classement. Au moment d’aborder la dernière ligne droite du championnat, Philippe Montanier et ses ouailles se sont fixé certains challenges, tel que «finir le plus haut possible», ou «terminer invaincus».

Cela suppose un bon résultat dans le Morbihan, sachant que Rennes a plutôt bien négocié les reprises «post-trêve internationale», cette saison (une victoire, deux nuls). «On espère que les statistiques vont se confirmer», commente l’entraîneur.

Le retour d’Hosiner

La sélection autrichienne lui avait rendu hommage, le 31 mars, via une banderole l’incitant à revenir encore plus fort («Come back stronger, Hosi»). Pour la première fois depuis son ablation d’un rein, le 11 février, Philipp Hosiner était présent à la Piverdière, jeudi.

«J’avais envie de saluer mes coéquipiers et le staff. Je suis content de revoir tout le monde», a déclaré l’attaquant. «J’ai été étonné de le voir en aussi bonne forme, constatait Montanier. On était tous inquiets pour lui, c’est un joueur très apprécié du groupe. Il sera avec nous à Lorient.»

Pajot et Diallo sont dans un bateau

Le coach rennais a évoqué le cas de deux éléments susceptibles de porter le maillot rouge et noir, l’an prochain. Libre de tout contrat en juin, suivi par Saint-Etienne et Bordeaux, le milieu de terrain Vincent Pajot n’a toujours pas fait son choix. «On espère le garder», annonce en tout cas Philippe Montanier.

Lequel semble déjà moins fan du n°10 guinéen Sadio Diallo (lié jusqu’en 2016), prêté depuis août 2013 au FC Lorient (avec option d’achat). «Il a des qualités qui ne me plaisent pas plus que ça.»

«Monty» pas qualifié pour l'Europe

Seulement 14e au classement des entraîneurs les plus connus de L1, selon le sondage réalisé par l’agence Repucom, Montanier grimpe au 7e rang en termes de sympathie. Insuffisant toutefois pour être «Européen», comme a réagi avec humour le technicien.