Bretagne: Il se lance le défi de répertorier toutes les croix et les calvaires de la région

PATRIMOINE Cet ancien sculpteur sur pierre veut recenser l'ensemble des monuments présents sur le sol breton grâce à un site collaboratif...

Jérôme Gicquel

— 

Capture d'écran du site recensant les croix et calvaires de Bretagne.
Capture d'écran du site recensant les croix et calvaires de Bretagne. — http://www.croixbretagne.fr

«Il semble qu’aucune autre terre, à l’exception de la Galice, ne compte autant de croix que la Bretagne ni de représentations aussi variées de ce symbole fondamental», écrivait Alfonso Castealo en 1929 dans son livre Les croix de pierre en Bretagne.

Suivant les traces de l’écrivain espagnol, Pierre Floc’h s’est lancé le défi un peu fou de répertorier l’ensemble des croix et calvaires de la région. «En 1980, un ouvrage en recensait déjà 3.000 rien que dans le Finistère. Dans le Morbihan, on devrait être autour de 5.000», indique cet ancien sculpteur sur pierre, qui a lâché les rênes de son entreprise en 2013 pour s’adonner pleinement à sa passion.

Un ancrage catholique très fort dans la région

Chaque jour, Pierre Floc’h sillonne ainsi les routes bretonnes pour géolocaliser les monuments et en faire une description précise. «J’essaie de retrouver l’histoire qui entoure ces monuments qui témoignent de l’ancrage catholique de la région», souligne cet habitant de Guégon dans le Morbihan. 

Des données qui sont ensuite mises à jour sur le site de l’association. «J’apporte ainsi ma pierre à l’édifice. Mais pour cela, je m’appuie beaucoup sur les associations locales car je serai incapable de trouver certaines croix ou calvaires sans leur aide», assure-t-il.

Pour mener à bien son projet, Pierre Floc’h pourra également compter sur l’aide financière de la région qui vient de lui attribuer une subvention de 28.000 euros dans le cadre d’un appel à projets sur le patrimoine.

L'appel à contribution des internautes

Pour l’aider dans son travail de fourmi, Pierre Floc’h lance un appel au recensement collaboratif. Les personnes peuvent ainsi prendre en photo et décrire les croix et les calvaires de leur commune directement sur le site www.croixbretagne.fr.