Ille-et-Vilaine: Les deux bombes américaines de 1.000 kilos neutralisées

FAITS DIVERS Les engins datant de la Seconde Guerre mondiale étaient au fond de la Rance...

Camille Allain
— 
Les deux bombes américaines ont passé plus de 70 ans au fond de la Rance.
Lancer le diaporama
Les deux bombes américaines ont passé plus de 70 ans au fond de la Rance. — Marine Nationale

Entamée lundi l'opération de déminage des deux bombes américaines de 1.000 kilos chacune a pris fin mardi en fin de journée sur les bords de Rance. Les équipes de démineurs de la Marine Nationale ont neutralisé les deux engins, qui seront explosés au large de Saint-Malo ce mercredi.

#DeminageRance : l'équipe de démineurs de la Marine nationale qui ont neutralisé les bombes. Opération réussie ! pic.twitter.com/D6BFVQgSFg
— L'Etat en Bretagne (@bretagnegouv) 24 Mars 2015

 

Lundi et mardi, quatre communes et près de 800 personnes ont dû être évacuées, le temps de remonter les deux bombes, qui reposaient par dix mètres de profondeur au pied du pont Saint-Hubert, non loin de la Ville-ès-Nonais et Saint-Suliac. 

Après-midi déminage à la plage

Découvertes en 2010 par un plongeur, les deux bombes ont d'abord été remontées à la surface grâce à des ballons remplis d'air, puis remorquées jusqu'à la plage où elles ont été neutralisées. Près de 300 personnes ont été mobilisées pour cette opération, qui prendra fin ce mercredi.

A Rennes, le centre-ville avait également dû être évacué un dimanche pour permettre le désamorçage d'une bombe anglaise en novembre