Ille-et-Vilaine: La première bombe désamorcée, la seconde remontée dans la Rance

SECURITE Deux bombes de 1.000 kilos avaient été découvertes en 2010 au fond de la rivière...

Camille Allain
— 
Les démineurs ont remonté lundi la première bombe à Saint-Suliac.
Les démineurs ont remonté lundi la première bombe à Saint-Suliac. — Marine Nationale

La délicate opération de déminage des bombes, retrouvées en 2010 au fond de la Rance, se poursuit ce mardi aux abords de Saint-Suliac. Lundi, la première ogive américaine de 1.000 kilos datant de la Seconde Guerre mondiale avait été remontée puis désamorcée par les démineurs. Quatre communes et près de 800 personnes avaient dû être évacuées.

#DeminageRance les démineurs plongeurs du GPD rejoignent le site des opérations pic.twitter.com/krjL7ykZSH
— L'Etat en Bretagne (@bretagnegouv) 24 Mars 2015

Ce mardi, les plongeurs démineurs ont remonté la seconde bombe à l'aide de ballons gonflés. L'engin sera ensuite remorqué jusqu’à la plage située à proximité du site de neutralisation. Les abords de cette plage située entre Saint-Suliac et la Ville-es-Nonais, ont également été évacués.

L'opération doit se prolonger toute la journée. Découvertes par un plongeur en 2010, les deux bombes, en très mauvais état, se trouvent au pied du pont Saint-Hubert à environ 10 mètres de profondeur.