Ille-et-Vilaine: Le PS ne veut pas crier victoire trop vite

DEPARTEMENTALES Les résultats du premier tour ont conforté la majorité socialiste sortante…

Jérôme Gicquel

— 

Pour Jean-Louis Tourenne, président sortant, la gauche va conserver la majorité en Ille-et-Vilaine.
Pour Jean-Louis Tourenne, président sortant, la gauche va conserver la majorité en Ille-et-Vilaine. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

On lui prédisait la déroute. Le Parti socialiste sort finalement ragaillardi du premier tour des élections départementales. Avec ses alliés divers gauche et radicaux de gauche, la majorité socialiste sortante a recueilli dimanche plus de 36,5% des suffrages. «On fait mieux que résister à la vague bleue annoncée. On consolide même nos positions dans certains cantons», estime Jean-Luc Chenut, chef de file des socialistes, arrivé en tête dans le canton du Rheu avec 44,74% des voix. «Je crois même pouvoir dire que nous abordons le second tour en favori», a indiqué le maire du Rheu sur le plateau de TV Rennes

Président sortant du conseil général, Jean-Louis Tourenne se veut quant à lui plus catégorique. «J’ai toujours dit que nous allions conserver la majorité et ce premier tour le confirme largement. La droite qui se répandait en disant qu’elle allait prendre la majorité s’est largement trompée», relève le sénateur d’Ille-et-Vilaine.

L'appel au rassemblement des forces de gauche

Si les discours sont optimistes, pas question en revanche de crier victoire trop tôt. «Les chiffres sont globalement bons pour la gauche. Mais c’est une élection à deux tours. Il y a eu un sursaut des électeurs de gauche mais l’important c’est de confirmer dimanche prochain», souligne Emmanuel Couet, premier secrétaire fédéral du Parti socialiste et président de Rennes Métropole.

Beaucoup d’élus en appellent désormais au rassemblement  de l’ensemble des forces de gauche (Europe Ecologie Les Verts, Front de Gauche…) pour poursuivre la dynamique engagée au premier tour et permettre ainsi au PS de conserver les rênes du département.