Drame de Clichy-sous-Bois: Le parquet demande la relaxe des deux policiers

JUSTICE Pendant les dix ans de la procédure judiciaire, le parquet avait systématiquement réclamé le non-lieu...

Jérôme Gicquel
— 
La salle d'audience où se tient le procès de deux policiers à Rennes suite à la mort de Zyed et Bouna en 2005.
La salle d'audience où se tient le procès de deux policiers à Rennes suite à la mort de Zyed et Bouna en 2005. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

La procureure adjointe de la République de Rennes Delphine Dewailly a réclamé ce jeudi après-midi la relaxe pour les deux policiers jugés depuis lundi pour «non-assistance à personne en danger» après la mort de Zyed et Bouna dans un site EDF le 27 octobre 2005.

Pendant les dix ans de la procédure judiciaire, le parquet avait systématiquement réclamé le non-lieu. Les deux policiers mis en cause, Sébastien G., 41 ans, et Stéphanie K., 38 ans, encouraient au maximum cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. 

Fin du procès vendredi

Ouvert depuis lundi devant le tribunal correctionnel Rennes, le procès a passé l'affaire au crible depuis l'intervention de la police sur un chantier de Livry-Gargan le 27 octobre 2005 à 17h21, qui avait mis en fuite un groupe de jeunes. Bouna Traoré, 15 ans, Zyed Benna, 17 ans, et Muhittin Altun, 17 ans et seul rescapé du drame, avaient alors pris la fuite jusqu'à un cimetière de Clichy-sous-Bois avant d’enjamber le mur d’un site EDF.

A 18h11, Bouna et Zyed mouraient électrocutés dans un local du site abritant une réactance, Muhittin étant quant à lui grièvement blessé. Le drame de Clichy-sous-Bois avait provoqué trois semaines d’émeutes dans les banlieues françaises.



Le procès s’achèvera ce vendredi avec la plaidoirie des avocats des deux policiers. La décision du tribunal devrait être mise en délibéré.