Rennes: Le cache-cache sauvage des internautes à Ikea interdit par la direction

COMMERCE L'événement lancé sur Facebook par un internaute compte déjà plus de 1.500 participants...

Camille Allain
— 
Illustration d'un magasin Ikea, ici à Evr.
Illustration d'un magasin Ikea, ici à Evr. — A. GELEBART / 20 MINUTES / SIPA

Il y a deux jours, les responsables d'Ikea aux Pays-Bas pensaient avoir mis fin aux parties de cache-cache organisées dans leurs magasins par des internautes. «Pour des raisons de sécurité», l'antenne néerlandaise de la marque suédoise interdisait la pratique lancée en Belgique quelques mois plus tôt.

Une décision qui a visiblement donné des idées à un internaute qui a décidé d'organiser une grande partie de cache-cache dans le magasin Ikea de Pacé, à quelques kilomètres de Rennes, comme l'a révélé Le Journal des Entreprises. «Je ne savais pas qu'Ikea cherchait à les interdire. Au départ, j'ai lancé l'événement pour voir si nous aussi on pourrait avoir des milliers de personnes inscrites. Je trouvais cela amusant mais je n'étais même pas sûr que ça se ferait», explique Hadrien, étudiant de 21 ans qui a lancé l'événement.

La magie d'internet a encore frappé. En trois jours, plus de 1.500 personnes ont déjà annoncé vouloir participer à l'événement prévu le jeudi 26 mars.

L'événement interdit par la direction

Alertée par le magasin, la direction de l'enseigne a annoncé que l'événement serait interdit «pour des raisons de sécurité». Une réunion avec le préfet a été organisée, afin d'évoquer notamment le plan vigipirate en vigueur. «C'est juste du bon sens. On ne peut pas assurer la sécurité de nos clients et des participants. Les cache-cache sont maintenant interdits dans tous nos magasins dans le monde», explique la direction.

Ikéa à Rennes il organise un cache cache géant dans leur magasin
— Pi (@AbsolutePi) 19 Mars 2015

 

Hadrien, qui évoque «19.600 m2 de cachettes», avait tout de même la carte de la prévention. «Le respect des lieux est important. Aucune dégradation, et aucune intrusion dans des lieux interdits aux clients», avait-il précisé. L'initiative lui a en tout cas donné l'idée d'organiser un événement similaire en extérieur. «Un cache-cache géant ou un, deux trois soleil», on verra.

32.000 personnes aux Pays-Bas

Née en Belgique, la première partie de cache-cache avait été autorisée par la direction de l'enseigne. L'initiative avait donné des idées aux internautes, qui avaient lancé les invitations sur les réseaux sociaux. Aux Pays-Bas, plus de 32.000 personnes s’étaient inscrites sur Facebook à une partie prévue le 16 mai dans le magasin Ikea d’Eindhoven, 19.000 à Amsterdam le 3 avril et 13.000 à Utrecht le 18 avril.