Mort de Zyed et Bouna: Petit rassemblement contre les violences policières à Rennes

JUSTICE La manifestation, interdite par le préfet, est sous haute surveillance...

Camille Allain

— 

Rassemblement contre les violences policières mercredi 18 mars à Rennes en marge du procès de l'affaire Zyed et Bouna. Lancer le diaporama
Rassemblement contre les violences policières mercredi 18 mars à Rennes en marge du procès de l'affaire Zyed et Bouna. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Ils ne sont qu'une centaine mais ils perturbent à eux-seuls l'un des lieux les plus passants de Rennes. Depuis 15h30, une centaine de personnes est rassemblée place de la République pour dénoncer «les violences policières». Le rassemblement a lieu en marge du procès de deux policiers,  jugés pour non-assistance à personne en danger depuis lundi au tribunal correctionnel de Rennes. Les faits remontent à 2005 à Clichy-sous-Bois. Zyed et Bouna, deux garçons de 15 et 17 ans étaient morts électrocutés dans un transformateur EDF.

Interdite par le préfet, la manifestation se fait sous haute surveillance. Des dizaines de policiers et gendarmes quadrillent le centre-ville. L'avenue a été coupée sur la place et la plupart des bus sont déviés. La station de métro République a également été fermée. Pour l'heure, tout se passe dans le calme. Un autre rassemblement est annoncé ce soir à 18h à Villejean.