Tourisme: Pour faire sa promotion, la Bretagne envoie ses selfies à la télévision

TOURISME Une grande campagne de publicité débute samedi sur les grandes chaînes nationales…

Camille Allain
— 
Jean-Ba anime la campagne de selfies de promotion de la Bretagne.
Jean-Ba anime la campagne de selfies de promotion de la Bretagne. — Capture d'écran Youtube

Un spot avant le 20h de France 2, un après The Voice sur TF1 et un autre avant On n’est pas couchés. Samedi soir, la Bretagne espère se faire remarquer à la télévision à l’occasion du lancement de sa nouvelle campagne de promotion touristique. Pour se démarquer, la région a décidé d’abandonner les codes classiques de la publicité touristique faits de belles images de plages et de grand soleil, pour faire la part belle aux habitants.

Les trois spots qui seront diffusés du 7 au 22 mars sur les grandes chaînes nationales sont tous issus de la campagne de selfies lancée l’an dernier par le comité régional du tourisme pour mettre à l’honneur des amoureux de la Bretagne. Le comité en a retenu trois: un sur le surf, un sur la fête aux Vieilles Charrues et un sur la langue bretonne.

«L’objectif c’est d’attirer des gens qui ne sont jamais venus dans la région, de lever les freins. On voulait miser sur l’authenticité, montrer que les Bretons sont accueillants et qu’il y a plein de choses à faire chez nous», explique Maria Vadillo, conseillère régionale en charge du tourisme.

Et la Bretagne mise gros sur cette campagne télé. Pour diffuser 1.000 fois ses spots, la région a dû débourser 700.000 euros, auxquels s’ajoutent 200.000 euros pour la campagne sur le web. «Le tourisme, c’est 8% de notre PIB. Notre ambition, c’est d’attirer des visiteurs toute l’année pour irriguer l’économie et créer des emplois», poursuit l’élue.

Star de cette campagne, Gaël verra son visage sur TF1 et France 2 samedi soir. Un coup de pub qu’il n’avait pas vraiment prévu lorsqu’il a réalisé sa petite vidéo: «J’étais aux Vieilles Charrues au milieu de la foule. J’étais bien et j’avais envie de montrer ce côté festif de la région dans laquelle j’ai grandi.»

Comme lui, 215 personnes avaient répondu à l’appel du comité régional du tourisme et envoyé leur selfie. Des vidéos qui seront également utilisées pour la promotion de la région sur des sites internet thématiques de gastronomie, de bien-être ou de nature. En cas de succès, l'idée pourrait être relancée ces prochaines années.