Rennes: Maurepas et le Blosne vont changer de visage

URBANISME Les deux quartiers prioritaires vont bénéficier d’un programme national de renouvellement urbain…

Jérôme Gicquel

— 

Les travaux ont déjà commencé dans le quartier de Maurepas pour préparer l'arrivée du métro.
Les travaux ont déjà commencé dans le quartier de Maurepas pour préparer l'arrivée du métro. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

D’ici une dizaine d’années, les habitants de Maurepas et du Blosne vont voir leur quartier profondément évoluer. Inscrits en décembre 2014 parmi les 200 quartiers d’intérêt national, Maurepas et le Blosne bénéficieront à ce titre d’un vaste programme de rénovation avec un investissement de plus de 400 millions d’euros sur la période 2015-2025. «Ce classement est une reconnaissance du savoir-faire de la ville en matière de renouvellement urbain mais cela témoigne aussi des difficultés et des dysfonctionnements qui existent dans ces quartiers», indique Nathalie Appéré, la maire de Rennes.

Maurepas et Le Blosne cumulent en effet les difficultés économiques et sociales avec une précarisation croissante de ses habitants et des problèmes de sécurité et de tranquillité publique. «Il y a un vrai risque de décrochage dans certains secteurs», admet la première élue.

Des quartiers reconfigurés autour des stations de métro

Pour y faire face, les élus rennais comptent beaucoup sur l’arrivée de la seconde ligne métro en 2019, qui doit «permettre de désenclaver le quartier Maurepas et renforcer son attractivité», souligne Nathalie Appéré. Les secteurs du Gros-Chêne et du Gast seront ainsi reconfigurés dans les prochaines années autour des deux futures stations de métro. Eléments de centralité aujourd’hui du quartier, les dalles commerciales de ces deux secteurs seront supprimées pour laisser place à des rues commerçantes.

La ville réfléchit également à construire une nouvelle école dans le quartier pour soulager le groupe scolaire de Trégain. Des programmes immobiliers sortiront aussi de terre avec à la fois des logements sociaux ainsi que de l’accession libre ou aidée. «On doit favoriser la mixité sociale dans ces quartiers et lutter contre la concentration de ménages fragiles», précise Patrick Strzoda, préfet d’Ille-et-Vilaine.

Au Blosne, «le quartier le moins dense de Rennes», la ville compte aussi sur ces programmes immobiliers pour attirer de nouvelles populations car le quartier perd chaque année des habitants. Comme à Maurepas, le quartier sera articulé autour d’un lieu central, la place de Zagreb, «un cœur de quartier qui s’ignore», selon Nathalie Appéré.