Rennes: Le radar avait été recouvert d’excréments

FAITS DIVERS Un homme de 34 ans a été condamné lundi à une amende de 200 euros…

Jérôme Gicquel
— 
Illustration d'un radar fixe.
Illustration d'un radar fixe. — JS EVRARD/SIPA

Un homme de 34 ans était jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Rennes pour la dégradation d’un radar. Dans la nuit du 6 avril 2011, les gendarmes avaient constaté, non sans surprise, que le radar situé sur la quatre-voies à hauteur de Noyal-Châtillon-sur-Seiche était recouvert d’excréments, rapporte Ouest-France. Quelques minutes plus tard, ils interpellaient un individu marchant à pied le long de la quatre-voies.

Soupçonné d’être l’auteur des faits, l’homme avait alors refusé le test salivaire lors de sa garde à vue. Lors de l’audience, le procureur a requis 50 jours d’amende à 12 euros. L’homme de 34 ans a finalement été condamné à 200 euros d’amende.