Victoires de la musique: Deux protégés des Trans Musicales se distinguent

MUSIQUE Stromae et Benjamin Clementine ont vu leur carrière décoller à Rennes...

Camille Allain

— 

Stromae sur la scène des Victoires de la musique vendredi 13 février.
Stromae sur la scène des Victoires de la musique vendredi 13 février. — PDN/SIPA

Vendredi soir, le Belge Stromae et l'Anglais Benjamin Clementine ont tous les deux été récompensés aux Victoires de la musique. Le premier, qui avait raflé trois prix l'an dernier a reçu le prix de la tournée de l'année. Le second s'est imposé dans la catégorie «révélation scène». Point commun? Tous les deux ont fait leurs premiers pas aux Trans, profitant d'une résidence à Rennes pour peaufiner leur spectacle. 

«Il m'a rendu un grand service»

C'était il y a cinq ans. On connaissait le dandy belge Stromae pour son tube Alors on danse, mais c'est tout. A la faveur d'une semaine de résidence à l'Aire Libre, Stromae mettra sur pied un show efficace, qui le fera connaître du grand public. «Jean-Louis Brossard a eu les c... de faire venir un mec populaire, donc forcément mauvais dans l'esprit de certains. Il m'a rendu un grand, grand service», avait déclaré le Belge en 2010. 

Stromae reviendra en 2013 alors que son deuxième album Racine Carrée fait un carton en France. Il croisera en coulisses Benjamin Clementine. Le jeune Anglais, installé à Paris et repéré en jouant dans le métro, se voit confier la création de l'édition 2013 et se révèle au grand public. Un an et demi plus tard, il est sacré aux Victoires de la musique.

Voilà une réponse à ceux qui s'interrogent parfois sur la faculté des Trans Musicales à dénicher les talents de demain.