Rennes: Considéré comme fou pendant 10 ans, le pêcheur condamné pour meurtre

JUSTICE Il est accusé du meurtre de son ex-compagne en 1998 à Rennes...

Camille Allain

— 

La cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, dans le Parlement de Bretagne à Rennes.
La cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, dans le Parlement de Bretagne à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Il aura fallu à la famille de Caroline attendre près de 17 ans pour voir l'auteur du meurtre de leur fille condamné. Vendredi, la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine a prononcé une peine de dix ans de prison à l'encontre de Ghislain C., marin pêcheur et ex-petit ami de la Morbihannaise. 

Avait-il toute sa tête?

La jeune femme avait été tuée en 1998 dans sa chambre du foyer Joseph de Préville à Rennes. Son ancien compagnon avait rapidement été interpellé et avait reconnu les faits. Mais des psychiatres avaient établi que Ghislain C. n'avait pas toute sa tête au moment des faits et l'avaient reconnu pénalement irresponsable. «Il était obsédé par sa relation avec Caroline. Il reconnaissait être coupable mais il expliquait que c'était comme si ce n'était pas lui qu'il l'avait tuée. Il en parlait avec une indifférence émotionnelle», déclarait le neuropsychiatre qu'il l'avait expertisé à l'époque.

Le marin pêcheur a ainsi passé plus de dix ans en institut spécialisé dans des conditions particulièrement rudimentaires, avant que des médecins ne remettent en doute le premier diagnostic. Pendant une semaine, les experts se sont succédés à la barre de la cour d'assises pour étayer leur propos. Les jurés ont finalement jugé que le discernement de Ghislain C. n'était pas aboli au moment des faits. Il a été condamné à 10 ans de prison.