Sports d’hiver: Un magasin pour louer ses skis à Rennes

LOISIRS Locaski 35 est le seul à proposer ce service en Bretagne…

Jérôme Gicquel

— 

Le magasin Locaski 35 a ouvert ses portes il y a six ans à Rennes.
Le magasin Locaski 35 a ouvert ses portes il y a six ans à Rennes. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

A plusieurs centaines de kilomètres des pistes, la saison de ski bat son plein à Rennes. Les vacanciers sont en effet nombreux ces derniers jours à se rendre chez Locaski 35, situé boulevard de Verdun, le seul magasin de Bretagne à proposer de la location de skis.

Une idée un peu folle lancée il y a six ans par Clément Collard, un jeune Rennais d’une trentaine d’années. «Le principe est simple. Les gens viennent essayer le matériel et louent leurs skis avant de partir. Cela leur permet d’éviter les longues files d’attente une fois arrivés en station et de bénéficier de tarifs plus abordables», explique Hervé Collard, qui prête main forte à son fils pour le rush des vacances de février. 

Deux fois moins cher que dans les stations

Une formule qui a séduit Sonia, venue avec ses trois enfants récupérer les skis, les bâtons et les casques de toute la famille. «Nous partons vendredi soir pour les Alpes du sud. C’est la première fois que l’on va aux sports d'hiver avec les enfants, donc si on peut éviter d’avoir à attendre plusieurs heures pour louer des skis en arrivant, c’est toujours ça de gagné. Et puis les prix sont vraiment très intéressants ici», indique la mère de famille. «Pour une semaine de location du matériel, on tourne autour de 50 à 60 euros pour les adultes et 30 à 40 euros pour les enfants. C’est deux fois moins cher que dans les stations», assure Hervé Collard.

Une économie non négligeable dans le budget des familles qui sont du coup de plus en plus nombreuses à s’équiper chez Locaski 35. «Les 550 paires de ski sont toutes parties pour les vacances de février. En général, les gens viennent essayer le matériel dès début novembre et nous prenons les locations entre la fin novembre et la mi-décembre», précise le père du jeune entrepreneur, lui-même skieur aguerri. «Cela fait 58 ans que je skie. Et dès que les vacances seront terminées, je repars à la montagne jusqu’à la mi-avril», sourit-il.