Rennes: La piscine de Bréquigny aura son bassin extérieur en 2018

LOISIRS D’un coût de 6 millions d’euros, l’équipement répond à une demande croissante des nageurs…

Jérôme Gicquel

— 

D'ici 2018, les nageurs pourront exercer leur sport en extérieur à Bréquigny.
D'ici 2018, les nageurs pourront exercer leur sport en extérieur à Bréquigny. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

C’était l’une des promesses de campagne de la maire Nathalie Appéré. Début 2018, la piscine de Bréquigny, la plus grande de Rennes, disposera d’un bassin nordique de 10 lignes de nage en extérieur. Validé lundi soir au conseil municipal, cet investissement de 6 millions d’euros doit permettre de soulager un peu les autres piscines rennaises qui débordent de nageurs. «La pratique de la nage a fortement augmenté ces dernières années et il fallait donc y répondre», indique Tristan Lahais, adjoint à la mairie de Rennes en charge de la vie associative et sportive.

Plutôt que de construire une nouvelle piscine couverte, les élus ont opté pour un bassin en extérieur. Moins onéreux et plus sobre énergétiquement, selon Tristan Lahais. «Le coût de l’investissement est deux à trois fois inférieur à celui d’une piscine couverte. De plus, on ne chauffe que l’eau et pas l’air. Cela revient à 190 euros pour un mètre cube contre 206 euros en couvert», précise l’élu.

Des créneaux réservés uniquement aux clubs

Avec une profondeur de 1,30 m, portée à 1,80 m à l’extrémité, le bassin devrait satisfaire les exigences des sportifs «avec la possibilité de pouvoir plonger». Reste maintenant à savoir qui des clubs ou du grand public utilisera le bassin. «On réfléchit à la possibilité de donner sur certaines périodes de l’année des créneaux uniquement aux clubs de natation sur ce bassin. Cela permettra ainsi de libérer des créneaux sur les autres piscines pour le grand public», ajoute Tristan Lahais.

Après consultation des équipes de maîtrise d’œuvre et la notification des marchés, les travaux devraient démarrer en janvier 2017 pour s’achever en janvier 2018.