Rennes: Trois procès qui vont marquer l’année 2015

JUSTICE Le procès en appel de Tony Meilhon devrait se tenir en juin ou en septembre...

Jérôme Gicquel

— 

Le procès en appel de Tony Meilhon devait initialement se tenir en novembre 2014.
Le procès en appel de Tony Meilhon devait initialement se tenir en novembre 2014. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L’année judiciaire avait déjà été chargée à Rennes en 2014 avec la tenue du procès de Maurice Agnelet, condamné à 20 ans de prison ferme pour l’assassinat d’Agnès Leroux, ou l’affaire Ali Ziri, qui s’était conclue par un non-lieu devant la cour d’appel. En 2015, la capitale bretonne sera de nouveau sous le feu des projecteurs avec trois procès médiatiques qui se tiendront dans le courant de l’année.

Procès de Clichy-sous-Bois. Deux policiers comparaîtront du 16 au 20 mars devant le tribunal correctionnel de Rennes dans l’affaire Zyed et Bouna. Ces deux adolescents étaient morts électrocutés dans un transformateur à Clichy-sous-Bois en octobre 2005 après une course-poursuite avec les forces de l’ordre. Suite au drame, de violentes émeutes avaient embrasé la commune de Seine-Saint-Denis avant de se propager dans les banlieues françaises.

Les deux policiers sont poursuivis pour «non-assistance à personne en danger». Dans cette affaire, le parquet a toujours requis un non-lieu. Le dossier a finalement été renvoyé devant la cour d’appel de Rennes par la Cour de cassation.

Procès de Daniel Legrand fils. Daniel Legrand fils, l'un des acquittés de l'affaire de pédophilie d'Outreau, sera jugé devant la cour d'assises des mineurs de Rennes du 18 mai au 5 juin. Il est poursuivi pour viols et agressions sexuelles sur mineurs, des faits commis entre 1997 et 1999 dans le Nord alors qu’il était encore mineur. Daniel Legrand fils devrait être défendu par Maître Eric Dupond-Moretti dans cette affaire.

Procès en appel de Tony Meilhon. L’assassin présumé de Laëtitia Perrais aurait normalement dû être jugé en appel mi-novembre devant la cour d’assises de Rennes. Le procès avait finalement été renvoyé à une date ultérieure en raison d’une grève des avocats des barreaux de Nantes, Rennes et Saint-Nazaire.

La date du procès n’est pas encore connue mais il devrait se tenir «soit en juin ou à la rentrée de septembre», précise Rodolphe Jarry, secrétaire général du parquet général près de la cour d’appel de Rennes. À l'issue de son premier procès qui s'était tenu à Nantes en mai-juin 2013, Tony Meilhon a été condamné à la prison à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans.