NDDL: Deux opposants à l’aéroport rejugés à Rennes

JUSTICE Ils avaient protesté nus devant les gendarmes en novembre 2012...

Jérôme Gicquel

— 

Les gendarmes étaient intervenus pour déloger les opposants en novembre 2012 sur le site de Notre-Dame-des-Landes.
Les gendarmes étaient intervenus pour déloger les opposants en novembre 2012 sur le site de Notre-Dame-des-Landes. — Jean-Sebastien Evrard afp.com

Se mettre nu devant les gendarmes n’est pas sans conséquence. Deux opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes l’ont appris à leurs dépens. Ce mercredi matin, ils seront jugés en appel à Rennes pour «outrage à personne dépositaire de l’autorité publique». Pour protester contre l’intervention des gendarmes qui voulaient déloger les opposants, les deux individus s’étaient mis nus face aux forces de l’ordre en novembre 2012.

En première instance, les deux opposants avaient été condamnés à 15 jours de prison avec sursis par le tribunal de Saint-Nazaire en mars 2013. Ils avaient aussitôt annoncé leur intention de faire appel de cette décision. Un rassemblement de soutien est prévu mercredi à partir de 8h30 devant le Parlement de Bretagne «pour refuser les violences d’état et la criminalisation des opposants dont on entrave la liberté d’expression, de réunion et de manifestation, même dans ses formes les plus poétiques».