Rennes: Le top des prénoms les plus donnés en 2014

DEMOGRAPHIE La capitale bretonne a enregistré plus de 7.000 naissances l’an dernier…

Camille Allain

— 

Illustration d'un nouveau-né. Ici à la maternité du CHU de Rennes.
Illustration d'un nouveau-né. Ici à la maternité du CHU de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Qui pour détrôner Inès et Hugo? En 2013, ces deux prénoms avaient été les plus donnés dans les maternités rennaises. En 2014, les deux lauréats sont… Louise et Arthur! Très tendance depuis des années et toujours présents dans le top 5, les deux prénoms ont été donnés 59 fois pour Louise et 64 fois pour Arthur.

Côté filles, le podium est complété à égalité par Léa et Inès (42 fois). Viennent ensuite Manon, championne en 2011, Chloé, Rose, Camille, Adèle, Jade et Zoé.

Côté garçons, Arthur devance Raphaël (61 fois) et Lucas (55 fois). On notera l’installation en haut du classement de prénoms anciens comme Paul, Louis, Gabriel et Jules. Léo, Sasha et Hugo, champion l’an dernier, complètent le top 10.

Léo-Pard, Princesse et les prénoms les plus fous

Si les plus donnés sont souvent les plus classiques, certains parents rivalisent d’originalité pour nommer leur bambin. La palme revient sans doute à Léo-Pard, qui va devoir s’accoutumer au jeu de mot toute sa vie ou encore à Princesse. En vrac, on citera également Cléophas, Kleidson, Holy, Epaïnet, César pour les garçons. Anneshana, Artémis, Athéna, Calliopée, Quitterie ou Purity chez les filles. Et même une Daenerys, inspiré du personnage de la série Game of thrones.

La petite touche orthographique peut aussi permettre d’avoir le prénom unique comme Aksel, Djessy, Brayan, Brayann ou Brayanne Ou encore Krystale et Heureka.

Les prénoms composés ont en revanche la vie dure même si un Martin-Daniel, un Matt-Kris, une Agnes-Cordelia et une Hermine-Christ ont vu le jour en 2014. On notera également que 81 ans après la naissance de Belmondo, le prénom Jean-Paul est toujours donné.

Au total, la ville a vu naître 7.183 bébés l’an dernier. Un chiffre en progression constante. En 2013, 6.950 naissances avaient été enregistrées dans la capitale bretonne, et seulement 5.559 en 2007.

Si vous voulez vous plonger dans l’historique des prénoms donnés à Rennes, la métropole a compilé toutes ses statistiques depuis 2007 sur son site d’open data.