Callac: Un appel à témoin lancé après la mort d’un étudiant dans une discothèque

FAITS DIVERS Pierre Baron, 18 ans, a trouvé la mort dans la nuit de samedi à dimanche, victime d’une plaie à l’abdomen pouvant avoir été occasionnée par une arme blanche...

Fabrice Pouliquen

— 

L'autopsie, lundi, a conclu à un décès dû à  «une plaie abdominale transfixiante pouvant avoir été occasionnée par arme blanche».
L'autopsie, lundi, a conclu à un décès dû à «une plaie abdominale transfixiante pouvant avoir été occasionnée par arme blanche». — Infographie IDE

L’enquête se poursuit à Callac, dans les Côtes-d’Armor, où Pierre Baron, un jeune homme de 18 ans, a trouvé la mort dans une discothèque dans la nuit de samedi à dimanche. L’autopsie, lundi, a écarté la thèse accidentelle selon laquelle l’étudiant serait tombé de la scène sur des morceaux de verre. Le décès est dû à «une plaie abdominale transfixiante pouvant avoir été occasionnée par arme blanche», a indiqué le parquet de Saint-Brieuc.

«Il se serait effondré sur la scène»

Les gendarmes de la section de recherches de Rennes invitent les personnes présentes dans l'établissement à leur envoyer des photographies prises lors de la soirée à l'adresse suivante: callac22-sr.rennes@gendarmerie.interieur.gouv.fr, indique Le Télégamme. Un numéro vert a aussi été mis en place: 0800.007.822.

Pierre Baron, étudiant de 18 ans originaire de Landeleau (Finistère), «se serait effondré sur la scène et aurait été conduit inconscient à l'extérieur dans l'attente des secours».