Bretagne: Le numérique pèse 39.000 emplois dans la région

ECONOMIE Rennes concentre plus de la moitié des effectifs...

Jérôme Gicquel

— 

Le numérique offre des perspectives d'embauche pour les jeunes dans la région.
Le numérique offre des perspectives d'embauche pour les jeunes dans la région. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Le numérique pèse lourd dans l’économie bretonne. En 2014, le secteur embauchait 38.985 personnes, soit 3% des emplois dans la région selon une étude menée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Bretagne. A titre de comparaison, l’industrie agroalimentaire, autre pilier de l’économie bretonne, recense 59.060 emplois.

Sans surprise, c’est à Rennes, berceau du Minitel, que le secteur du numérique est le plus dynamique avec plus de la moitié des emplois dans la région, devant le Pays de Brest et le Pays du Trégor-Goëlo.

Plus de la moitié des emplois est concentrée dans la capitale bretonne. - CCI Bretagne.


Une région qui dépose beaucoup de brevets

Mises à part quelques grosses entreprises comme Orange, Alcatel-Lucent, Capgemini, Sopra Group ou encore Niji, le tissu numérique breton est surtout composé de petites et très petites entreprises. Plus de 80% des structures travaillant dans les services numériques comptent en effet moins de cinq salariés, précise la CCI Bretagne dans son étude.

Preuve du dynamisme breton dans le numérique, plus de 2.560 demandes de brevets dans le secteur des TIC ont été déposées sur la période 1999-2009 dans la région. La Bretagne se classe ainsi troisième région la plus active dans ce domaine, derrière l’Ile-de-France et Rhône-Alpes.