Rennes: Le braquage d'une horlogerie élucidé deux ans et demi après les faits

FAITS DIVERS Le propriétaire avait été ligoté et bâillonné...

Camille Allain

— 

Vue de l'horlogerie Lafayette, rue Hoche à Rennes
Vue de l'horlogerie Lafayette, rue Hoche à Rennes — Google Maps / Street View

L’enquête aura été longue, mais elle aura porté ses fruits. Les gendarmes de la section de recherche de Rennes ont interpellé, le 3 décembre, trois individus soupçonnés du braquage d’une horlogerie à Rennes il y a plus de deux ans.

Les faits remontent au 1er mars 2012. A l'ouverture de son magasin, le propriétaire de l'horlogerie Lafayette, située 18 rue Hoche à Rennes, est surpris par trois individus cagoulés.

Le propriétaire ligoté

Les braqueurs le neutralisent, le bâillonnent et le ligotent, avant de s’emparer de 200 montres de marque, posées sur des présentoirs. Le montant global du préjudice est estimé à 232.000 euros. Les trois individus quittent rapidement les lieux, laissant l’horloger à terre. Il ne sera libéré qu'à l'arrivée d'un employé plus de trente minutes après son agression.

Interpellé avec sept montres de marque

L'enquête est relancée fin janvier 2013 avec l'interpellation dans le cadre d'une autre affaire d'un individu recherché par la section de recherches de la gendarmerie de Rennes. L’homme est alors porteur de sept montres, toutes issues du lot dérobé en 2012.

Instruite par le parquet de Rennes, l’enquête mène à l'arrestation le 3 décembre de trois individus soupçonnés d'être les auteurs de ce vol. Présentés à un juge d'instruction à l'issue de leur garde à vue, les trois malfaiteurs ont été incarcérés.