Ille-et-Vilaine : Des nouveaux tests salivaires pour détecter la drogue

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Le nouveau dispositif est expérimenté dans dix départements…

Jérôme Gicquel
— 
L'expérimentation durera six mois sur les routes d'Ille-et-Vilaine.
L'expérimentation durera six mois sur les routes d'Ille-et-Vilaine. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Depuis le début du mois, de nouveaux tests salivaires sont utilisés par les forces de l’ordre pour détecter l’usage de stupéfiants chez les automobilistes. L’Ille-et-Vilaine fait partie des dix départements retenus pour expérimenter ce nouveau dispositif avec les Alpes Maritimes, la Dordogne, la Gironde, la Loire-Atlantique, la Moselle, le Nord, la Haute-Savoie, les Yvelines et Paris.

Constitué de deux bâtonnets, le nouveau kit de dépistage permet de détecter la présence de stupéfiants et d’en donner la nature exacte. Ce nouveau dispositif vise à simplifier et accélérer la recherche de stupéfiants chez les conducteurs qui se faisait auparavant en deux étapes. D’abord un dépistage salivaire réalisé par les forces de l’ordre. En cas de dépistage positif, le conducteur se présentait alors devant un médecin pour un nouveau prélèvement sanguin destiné à confirmer le résultat du test. Le prélèvement sanguin était ensuite envoyé en laboratoire aux fins de recherches et de résultats.

L’expérimentation, qui durera six mois, pourrait ensuite être généralisée sur l’ensemble du territoire en cas de résultats concluants.