Vick et Vicky ont grandi

Camille Allain

— 

Bruno Bertin a redessiné le premier tome de sa série sortie il y a 20 ans.
Bruno Bertin a redessiné le premier tome de sa série sortie il y a 20 ans. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Ils n'ont pas connu le succès international de leurs prédécesseurs Tintin et Milou ou Boule et Bill. Pourtant, vingt ans après la sortie de leurs premières aventures, Vick et Vicky continuent de faire parler d'eux. Le petit garçon blond et son chien sont nés dans l'esprit du dessinateur rennais Bruno Bertin, toujours installé dans la capitale bretonne. « C'est un mélange entre Tintin et le Club des cinq. Moi, je n'ai rien inventé, je n'ai fait que transformer ce que j'ai lu pendant ma jeunesse », explique l'auteur.

« Un risque énorme »


Quand il se lance dans l'aventure en 1994, Bruno Bertin n'imagine pas une seconde que ses deux héros vont marquer une génération. « J'avais imprimé 4 000 exemplaires en couleurs à mes frais. On me prenait pour un fou car il y avait un risque énorme », se souvient-il. A l'époque, l'auteur multiplie les séances de dédicaces pour se faire connaître. « J'ai fait les marchés, les comités d'entreprise, les centres des impôts, les hôpitaux, les maisons de retraite », sourit Bruno Bertin. Bien lui en a pris. Vingt ans plus tard, Vick et Vicky sont toujours vivants et partiront même à Londres en 2015 pour le 21e tome, L'Héritage de Sherlock Holmes. Comme à chaque fois, leur papa Bruno Bertin prendra l'avion pour un repérage sur place. « J'ai besoin de sentir les couleurs, les vibrations. Sans ça, je n'arrive pas à dessiner. » Plus de 10 000 exemplaires de cette 21e aventure seront imprimés, preuve de la popularité toujours intacte de Vick et Vicky. Et de la motivation de leur papa. « Ce sont les lecteurs qui décideront de la fin de la série. Tant qu'ils sont là, je continuerai d'écrire leurs aventures. » Pour fêter les vingt ans de sa BD, Bruno Bertin a décidé de redessiner le premier tome paru en 1995. Le trait de crayon nous rappelle alors que Vick et Vicky ont bien grandi.

■ Un projet à la télé

Le dessinateur a réalisé un pilote de sa bande-dessinée, en trois dimensions, qu'il souhaite présenter à des producteurs. Bruno Bertin espère que sa série sera un jour adaptée à la télévision.