La cantine toujours plus bio

Alimentation La ville s'engage à augmenter la part dans les assiettes

Camille Allain

— 

Les fruits servis à la cantine sont rarement issus de l'agriculture biologique.
Les fruits servis à la cantine sont rarement issus de l'agriculture biologique. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Aujourd'hui, 8 % des produits servis dans les cantines des écoles rennaises sont issus de l'agriculture biologique. Un chiffre qui tombe même à 4 % si l'on y ajoute les maisons de retraite et restaurants du personnel. « Notre objectif, c'est d'arriver à 20 % d'ici à 2020 », assure Nadège Noisette. L'élue écologiste en charge des approvisionnements vient de signer une charte d'engagement avec l'association Initiative Bio Bretagne. « Ce n'est pas du flicage mais plutôt un accompagnement pour que les fournisseurs et les collectivités travaillent ensemble », explique Virginie Fassel, d'Initiative Bio Bretagne.

Aider les locaux


Après Brest et Saint-Brieuc, c'est donc au tour de Rennes de s'engager. « On espère sensibiliser les enfants sur la saisonnalité, le tri des déchets ou le gaspillage alimentaire. Cet engagement nous permettra aussi d'aider les producteurs locaux », poursuit Nadège Noisette. Avec ses 10 000 repas servis chaque jour, la ville offre en effet un potentiel de développement important pour la filière bio en Ille-et-Vilaine. « Fournir en quantité ce n'est plus un problème pour nous », assure Sylvie Forel, présidente de Manger Bio 35. Cette productrice de pommes de Saint-Grégoire s'est associée il y a 15 ans avec d'autres producteurs pour pouvoir répondre à la demande des collectivités. « Compte-tenu des quantités, il nous était impossible de répondre seuls aux appels d'offres. En s'associant, on est plus forts. » La productrice espère que la charte permettra l'installation de fermes polycultures autour de Rennes.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.