Alma soigne son entrée

Jérôme Gicquel

— 

Vue de la rue de l'Alma où sera bientôt aménagée la place Thérèse-Pierre.
Vue de la rue de l'Alma où sera bientôt aménagée la place Thérèse-Pierre. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Des immeubles en construction, des tas de gravats et des pancartes de promoteurs immobiliers qui fleurissent ici et là. Voilà le spectacle qu'offre actuellement la rue de l'Alma, dont le relooking vient tout juste de démarrer. Avec le projet de ZAC, qui doit être livrée d'ici à 2016, la ville de Rennes entend « transformer ce boulevard urbain en une rue apaisée avec des commerces et des aménagements paysagers », indique Sébastien Sémeril, adjoint au maire en charge de l'urbanisme.

Bientôt à double sens


Prisée des automobilistes mais assez austère pour les autres usagers, la rue de l'Alma veut également retrouver un visage plus humain. « La mise en double sens à partir du premier semestre 2015 permettra de réduire automatiquement la vitesse. On favorisera donc les modes de déplacements alternatifs comme le vélo ou la marche », espère Didier Le Bougeant, élu de quartier. L'enjeu est aussi de redonner de l'éclat à une rue qui servira de porte d'entrée aux visiteurs du sud qui rejoindront la gare et le futur quartier d'affaires EuroRennes. « Elle permettra aussi la connexion entre les quartiers Villeneuve et Saint-Hélier », souligne Didier Le Bougeant. Pour les habitants, il reste encore deux ans à patienter.

■ La ZAC en chiffres

Lancé en 2011, le chantier de construction de la ZAC de la rue de l'Alma va se poursuivre jusqu'en 2017. Elle comptera à terme 407 nouveaux logements et 4 640 m2 de locaux de commerces et services.