Jean-Emile Gombert.
Jean-Emile Gombert. — C. Allain / APEI / 20 Minutes (archives)

Rennes

Rennes-II fermée pour éviter l'AG

Université La direction craint des violences

Alors que des lycées de la région parisienne ont été bloqués la semaine dernière pour « protester contre les violences policières » et la mort du militant Rémi Fraisse, les mauvaises langues se demandaient quand le mouvement se propagerait à Rennes-II. La réponse n'a pas tardé et une assemblée générale devait se tenir ce mercredi midi sur le campus de Villejean. Pour éviter tout débordement, la direction de l'université a préféré fermer complètement les locaux. Aucun cours ne devrait avoir lieu.

Pas de prise de risque


Cette fermeture « est liée à l'organisation de cette AG et par rapport aux heurts en centre-ville la semaine dernière », précise le président de Rennes-II, Jean-Emile Gombert. Annoncée par quelques tracts, l'assemblée générale n'était pas organisée pas des associations étudiantes et ne « concerne donc pas l'activité de l'université », selon le président, qui « n'a pas envie de prendre le risque d'exposer les étudiants et le personnel à une AG qui pourrait être agressive ». Etudiants et enseignants ont été prévenus par mail mardi.