Korrigo amène de nouveaux services sur un plateau

Jérôme Gicquel

— 

La nouvelle carte Korrigo permettra de régler son repas au resto U.
La nouvelle carte Korrigo permettra de régler son repas au resto U. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

N'avoir plus qu'une seule carte en poche pour effectuer toutes ses démarches sur le campus. Un luxe pour les étudiants qui est en passe de se concrétiser avec le lancement du projet Korrigo Services. Utilisée jusqu'à présent comme simple titre de transport à Rennes et dans plusieurs collectivités bretonnes (lire encadré), la carte jaune élargit son offre de services.

A titre expérimental


Elle permettait déjà depuis quelques temps d'accéder aux piscines rennaises ou de louer un vélo en libre-service. En cette rentrée, 30 000 étudiants rennais pourront également s'en servir pour emprunter des documents dans les bibliothèques universitaires, régler leur repas dans les restos U ou faire des photocopies. Une démarche qui plaît à Laure, étudiante à Villejean, qui ne pourra malheureusement pas en bénéficier dès cette année. « Je change souvent de sac à main et il m'arrive donc fréquemment d'oublier l'une ou l'autre des cartes », indique-t-elle. Lancé à titre expérimental, le projet ne devrait pas en rester là. « L'objectif va être d'étendre le nombre de services à un maximum d'usagers, notamment l'entrée aux équipements culturels et sportifs. Korrigo sera à terme une carte de la vie quotidienne », assure Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole. Utilisant la technologie NFC (sans contact), la carte Korrigo pourrait par ailleurs migrer un jour sur nos smartphones, le développement d'une application étant à l'étude.

■ Une carte bretonne

Plus de 600 000 cartes Korrigo sont en service en Bretagne. Lancée en 2006 à Rennes, Korrigo est active sur les réseaux de transports de Quimper, Lorient, Brest, Saint-Brieuc ainsi qu'en Ille-et-Vilaine et dans les Côtes d'Armor.