Saint-Michel débute sa mue

Camille Allain

— 

Cinq immeubles de la place sont concernés par le projet de rénovation.
Cinq immeubles de la place sont concernés par le projet de rénovation. — Groupe Giboire Explorations Architecture

Décimé par un incendie le soir de la Fête de la musique en 2010, l'îlot Saint-Michel pourra bientôt ôter les palissades qui l'encerclent. Après quatre ans de procédures administratives, la ville est désormais propriétaire de tous les immeubles. « Les propriétaires étaient dans l'incapacité de financer les travaux. Nous avons préféré acquérir l'ensemble pour accélérer le projet », commente Sébastien Sémeril, adjoint en charge de l'urbanisme. Lundi, le conseil municipal a choisi de confier le chantier au groupe Giboire, associé à Explorations Architecture.

Bars ou restaurants


« Le choix du projet de la place Saint-Michel est lourd en responsabilités car c'est l'une des cartes postales de Rennes. Notre objectif, c'était de choisir un projet contemporain qui s'intègre dans le patrimoine historique », poursuit l'élu. L'immeuble à l'angle de la rue de la Soif sera recouvert d'enduit « comme souvent au XVIIe siècle », tandis que les autres afficheront une façade en bois, typique du Moyen Age. Les cinq immeubles de l'îlot accueilleront 16 logements et des commerces au rez-de-chaussée. « Sans doute des bars ou des restaurants. Nous en avons besoin à cet endroit », poursuit l'élu. La livraison est prévue pour 2016.

■ Le conseil décalé

Les séances du conseil municipal débuteront désormais à 17 h (au lieu de 19 h) pour laisser place aux paroles de citoyens et aux groupes politiques. Les conseils auront lieu toutes les six semaines environ.