Rennes: Liquidation prononcée pour Gad

SOCIAL L'abattoir va poursuivre son activité jusqu'au 10 décembre...

J.G.

— 

Des salariés de l'abattoir Gad de Josselin (Morbihan) manifestent devant l'usine le 9 août 2014
Des salariés de l'abattoir Gad de Josselin (Morbihan) manifestent devant l'usine le 9 août 2014 — Fred Tanneau AFP

Le tribunal de commerce de Rennes a prononcé jeudi la liquidation judiciaire de l'abattoir Gad de Josselin (Morbihan), qui emploie près de 1.000 personnes. Le site a toutefois été autorisé à poursuivre son activité jusqu'au 10 décembre.

Après cette date, le sort des salariés sera lié à l'arrivée d'un éventuel repreneur. Attendues avant le 25 septembre, les offres seront étudiées le 13 octobre. La SVA Jean Rozé, filiale d'Intermarché, a faire part de son intérêt pour reprendre des actifs du site de Josselin «avec la volonté de préserver le maximum d'emplois», a précisé Me Bruno Cressard, avocat de SVA, à l'issue de l'audience.

«C'est déjà bien que l'activité continue. Mais il faudra voir quelles seront les conditions de reprise et combien de salariés seront conservés», a réagi Isabelle Le Bouquin, délégué CFDT.