Le ministre rassure les troupes

Jérôme Gicquel

— 

Jean-Yves Le Drian (au centre) a assité à des démonstrations de matériel.
Jean-Yves Le Drian (au centre) a assité à des démonstrations de matériel. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

L'invitation de Thierry Benoît datait de mai 2013. A cette époque, la publication du livre blanc de la Défense, prévoyant la suppression de 34 000 postes au sein des forces armées d'ici à 2019, avait suscité quelques craintes de la part du député de Fougères quant à l'avenir du 11e Régiment d'Artillerie de Marine (Rama) basé à Saint-Aubin-du-Cormier. Début octobre, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, levait le doute en indiquant qu'aucune mutation ni diminution d'effectifs ne devraient affecter dans les mois à venir le 11e Rama.

En visite ce lundi au camp de la Lande d'Ouée, Jean-Yves Le Drian a tenu à réaffirmer son engagement, rendant hommage « au 11, régiment emblématique de l'armée de terre qui a fait preuve de sa valeur ces dernières années aussi bien en Afghanistan qu'au Mali ». Un discours qui ne pouvait que ravir Thierry Benoît : « Le régiment est conforté dans son action et je m'en réjouis. C'est une vraie reconnaissance du travail et du rôle stratégique de ce régiment maintes fois décoré. »

Des nouveaux matelas


Passant en revue pendant plusieurs heures les troupes du 11e Rama, Jean-Yves Le Drian s'est aussi assuré de l'utilisation des 30 millions d'euros de crédits qui avaient été débloqués en urgence il y a quelques mois pour améliorer les conditions de vie des militaires. « Les 200 000 € affectés au 11e Rama ont permis de changer le mobilier dans la caserne car certains matelas n'avaient pas été changés depuis plus de 30 ans. C'est aussi mon devoir en tant que ministre de la Défense de prendre en compte les conditions de vie du personnel avec des logements adaptés et des moyens pour s'entraîner », a souligné le ministre de la Défense.

■ Un régiment de 900 hommes et femmes

Implanté depuis 1979 dans la commune de Saint-Aubin-du-Cormier, le 11e Rama compte près de 900 hommes et femmes. Entre 150 et 200 soldats stationnent actuellement à Djibouti. Le 11e Rama est intervenu dernièrement lors des conflits armés en Afghanistan, au Liban, ainsi que sur l'opération Serval au Mali. Des hommes du régiment devraient par ailleurs s'envoler prochainement pour une mission en République Centrafricaine.