Léon le cochon, nouvelle recrue du Stade Rennais

Jérôme Gicquel

— 

Yann Paigier gère Léon le cochon.
Yann Paigier gère Léon le cochon. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Le Stade Rennais aura été l'un des grands acteurs du mercato estival avec pas moins de onze recrues. Douze même, avec l'arrivée depuis lundi de Léon le cochon dans l'enceinte des Rouge et Noir. Suite à un appel d'offres, la célèbre enseigne a été retenue pour reprendre la concession du restaurant du stade de la Route de Lorient pour les trois prochaines années. Un joli coup réalisé par Yann Paigier, gérant de Léon le cochon et désormais à la tête de cinq restaurants dans la métropole. « C'est une grande fierté d'être associé au Stade Rennais. A nous maintenant de redonner une âme au lieu et de rallumer la flamme », indique le restaurateur, âgé de 48 ans.

Le repas d'après-match


Ouvert tous les midis et les soirs de matchs, Léon le cochon tentera de séduire les supporters rennais, plus habitués à déguster leur galette-saucisse aux abords du stade. « C'est vrai que la tradition du repas après le match a un peu disparu. Mais on va essayer de la remettre en place », assure Yann Paigier. Pour cela, le restaurateur compte beaucoup sur les performances des joueurs de Philippe Montanier, « le meilleur coach en France ». « Notre fréquentation sera bien sûr liée aux résultats », souligne-t-il.

Pas question donc de crier victoire trop vite, d'autant que les bonnes tables ne manquent pas dans la capitale bretonne. « Il y a vraiment plein d'endroits où l'on mange bien à des prix modestes. Et les Rennais ne s'en aperçoivent pas forcément », souligne Yann Paigier, fort de ses 20 années d'expérience dans la restauration.

■ Cinq restaurants

En plus de la route de Lorient, Léon le cochon est aussi implanté rue du Pré Botté, à Pacé et dans la zone commerciale de Saint-Grégoire. Yann Paigier gère également la brasserie Félix, située rue d'Isly.