La dernière au Parlement ?

Camille Allain

— 

Le dernier volet s'inspirera encore du personnage d'Anne de Bretagne.
Le dernier volet s'inspirera encore du personnage d'Anne de Bretagne. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Version estivale du spectacle de Noël sur la façade de l'hôtel de ville, le rendez-vous place du Parlement instauré il y a deux ans attire chaque été plus de 100 000 spectateurs. Un événement pour les habitants mais surtout pour les visiteurs extérieurs. « Nous voulons capter une partie des touristes qui vont à Saint-Malo ou au Mont-Saint-Michel. Mais pour cela, il faut se différencier, surprendre les visiteurs », explique Michel Gautier, élu en charge du Tourisme à Rennes Métropole.

Retours sur investissement


Satisfaite du succès enregistré, la ville a de nouveau confié aux sociétés Spectaculaires et Arte Facto le soin d'animer la façade du Parlement. « Même si ça fait mal aux oreilles des cultureux, on a de très bons retours sur investissement de la part des commerçants du centre-ville », assure Benoit Quéro, fondateur de Spectaculaires. Etabli comme une trilogie, le spectacle qui débutera le 11 juillet* devrait être le volet final. Reste à savoir si l'événement sera renouvelé. « Ce sera la dernière sous cette forme. Il y a d'autres univers intéressants comme les Jacobins ou la future gare. On verra à la rentrée ce que nous ferons demain », explique Michel Gautier. Si l'élu reste évasif, les artistes ont eux l'envie d'aller plus loin. « Ces spectacles d'animation pourraient devenir l'ADN de la ville. On pourrait y implanter un terrain d'expérience », suggère Benoit Quéro. Un avis partagé par Erwann Mahé, d'Arte Facto. « On pourrait développer des choses au-delà des frontières de Rennes ». L'ambition est là, reste à la financer.