La 508 fidèle à La Janais

Jérôme Gicquel

— 

Michel Gombaud, chef de projet, devant la nouvelle version de la Peugeot 508.
Michel Gombaud, chef de projet, devant la nouvelle version de la Peugeot 508. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Après la présentation en grande pompe il y a une semaine à Londres, c'est dans une ambiance beaucoup moins paillettes qu'a été dévoilé mardi le nouveau modèle de la Peugeot 508 sur le site de La Janais. « Version plus contemporaine » de l'ancienne 508, selon Michel Gombaud, chef de projet produit chez Peugeot, le véhicule sera, comme son aîné, construit à l'usine PSA de Rennes. « La montée en cadence va démarrer à partir de lundi », assure Jean-Luc Perrard, directeur du site de La Janais. La commercialisation de cette 508 relookée débutera le 10 septembre pour le marché européen et début 2015 en Chine, où elle sera assemblée sur place.

Nouveau véhicule fin 2016


Avec un effectif réduit à 3 900 salariés, contre 9 000 il y a cinq ans, l'usine rennaise produit actuellement 220 Peugeot 508 et 110 Citroën C5 par jour. « Si la nouvelle 508 rencontre le succès qu'elle mérite, on maintiendra ce rythme », assure Jean-Luc Perrard. La production de ce nouveau modèle réjouit la direction du constructeur automobile, mais l'optimisme n'est pas partagé par tout le monde. Philippe Bonnin, maire de Chartres-de-Bretagne, ainsi que la CGT craignent pour l'avenir du site, redoutant même une fermeture comme à Aulnay. « Ce nouveau véhicule fera la jonction avec la remplaçante de la 5008 qui a été promise à Rennes. Avec le restylage de la 508, cela va soutenir l'activité et nous permettre de tenir jusqu'à l'automne 2016, quand sortiront les pré-séries du nouveau véhicule  », leur répond Jean-Luc Perrard.